0
huiles essentielles contre le rhume

L'automne et l'hiver, souvent pendant les premiers froids, il arrive souvent qu'un rhume, le nez bouché, le nez qui coule ou les éternuement vous gâche la vie. L'aromathérapie c'est à dire les huiles essentielles peuvent vous aider à vous soigner naturellement. Mais comment les choisir ? Comment les utiliser ? Terre de Labels vous donne ses conseils.

Généralement le rhume passe sous 7 jours, néanmoins cette pathologie hivernale peut être abrégé et enrayer grâces à certaines huiles essentielles. Cette affection banale peut être gênante, l'objectif est alors de soulager au plus vite les symptômes désagréables du rhume, du nez bouché, de l'écoulement nasal, des maux de tête.

Avertissement

Les propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages ou sites internet de référence en aromathérapie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatives, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin ou votre pharmacien.

Précaution pour utiliser les huiles essentielles

Tout d'abord avant l'utilisation d'huiles essentielle,

  • il faut vérifier l'intolérance ou une éventuelle allergie via un test cutané au pli du coude.
  • Ne pas s'exposer au soleil 3 heures après l'application d'une huiles essentielles sur la peau
  • Ne pas les utiliser sur des enfants de moins de 7 ans ou 12 ans selon les huiles, demandé conseil à votre pharmacien
  • Elles sont également contre-indiquées pour les femmes enceintes et allaitante.

Qu'est ce qu'un rhume ?

Assez bénin et banal, le rhume est un classique de l’automne et de l'hiver, il peut s'inviter aussi aux autres saisons. Il provoque généralement fatigue, irritation de la gorge et nez qui coule. Il est souvent gênant et il doit être enrayé rapidement pour l’empêcher de dégénérer éventuellement en infection bactérienne. C’est au départ une infection virale qui débute au niveau des muqueuses du nez et de la gorge.

Les facteurs favorisants un rhume

  • le froid,
  • l’humidité
  • une atmosphère trop sèche,
  • un état de fatigue important,
  • une carence en vitamines A, C, D
  • le stress

Ses facteurs peuvent affaiblir les défenses immunitaires des muqueuses du nez et des sinus et favoriser alors l’apparition d’un rhume.

Ces virus sont très contagieux et se transmettent d’une personne à l’autre par contact direct entre individus, par inhalation de microgouttelettes aériennes (éternuements) ou encore par contact avec un objet contaminé. La plupart du temps, le rhume est une maladie bénigne d’une durée de 7 à 10 jours et on distingue en général 3 phases dans un rhume : 

  • La phase d’installation ou période d’incubation : picotements, démangeaisons nasales, éternuements sont alors présents et cette phase peut durer de 1 à 3 jours.
  • La phase de production avec obstruction nasale qui peut se produire dans une ou dans les 2 narines. C’est alors un liquide clair qui s’écoule du nez avec des éternuements en rafale.
  • La phase de maturation : un épaississement des secrétions se produit qui deviennent alors muqueuses puis muco purulentes de couleur jaune verte. Attention cette étape est normale et ne nécessite pas la mise en œuvre systématique d’un traitement antibiotique.

D'autres pathologies découlant du rhume

  • La rhinopharyngite dans laquelle les symptômes classiques du rhume s’accompagnent d’une fièvre et d’une toux dues à l’écoulement des sécrétions dans le pharynx et à l’obstruction nasale.
  • La sinusite : cela peut être une surinfection bactérienne d’un rhume d’origine virale initialement, en cas de fièvre ou de douleurs importantes, une consultation médicale s’impose.

Quelles huiles essentielles utiliser contre un rhume classique ?

Avant l'utilisation des huiles essentielles il est recommandé d'utiliser un spray nasal à base d'eau de mer afin d'optimiser l'efficacité de celle-ci.

Attention les huiles essentielles ne sont pas des traitement comme les autres, dans tous les cas il est important d'avoir une connaissance de leurs usage et des contre-indications, demandez conseils à votre pharmacien ou un thérapeute avant leur utilisation.

Dès les premiers symptômes, ayez le bon réflexe naturel pour combattre le nez bouché, qui coule, les maux de têtes, le mal de gorge et toute les gênes occasionnés par ses désagréments, optez pour les huiles essentielles ! A la fois riches, actives et très efficaces.

Leurs utilisations n'est pas sans contre-indication, il est préférable de demande un avis à votre pharmacien.

Les différentes possibilités d'utilisation des huiles essentielles

Par diffusion

Utiliser un diffuseur d'huile essentielle qui ne chauffe, référez vous à cette article pour bien le choisir

Par inhalation 

2 ou 3 gouttes d'huiles essentielle peuvent être mis simplement sur un mouchoir, sur un oreiller ou dans un bol d'eau chaude par exemple pour être respirées. Attention néanmoins aux contre-indications, demander conseil à votre pharmacien.

Quelles huiles essentielles pour un rhume associé au mal de gorge ?

  • L’huile essentielle d’eucalyptus radiata  : 1 goutte sur un comprimé neutre ou sur un demi-sucre à laisser fondre sous la langue et à renouveler 4 fois par jour. Une goutte peut également être appliquée au niveau des sinus en massant de façon circulaire.
  • L’huile essentielle de Niaouli : 5 gouttes sur un mouchoir à respirer profondément 4 à 6 fois par jour selon l’importance des symptômes et le soir sous forme d’inhalation en versant les 5 gouttes dans un bol d’eau frémissante et en respirant à fond la tête recouverte d’une serviette éponge.
  • L’huile essentielle d’Origan qui est très efficace en cas de sinusite, elle doit être diluée dans une huile végétale et en massages des voûtes plantaires.
  • L'huile essentielle de Ravintsara pour le nez bouché à raison d’une goutte sur un comprimé neutre ou en diffusion dans l’air ou inhalation dans l’eau chaude, elle est particulièrement indiquée pour le rhume et le nez bouché.
  • L’huile essentielle de Tea tree ou arbre à thé permet de soulager les maux de gorge associés au rhume. Elle s’utilise sous la forme de 2 gouttes dans une petite cuillère de miel à laisser fondre dans la bouche et à renouveler 3 à 5 fois par jour.